Publié le 9 juillet 2018 à 15:55

Revendre sa voiture n’est pas une tâche facile. Sans être suffisamment avisé, on peut rapidement y perdre de l’argent. Alors quels sont les facteurs à prendre en compte dans la revente de votre véhicule ? Nous en distinguons 3 dans cet article : l’acheteur, le prix et le timing.

Revendre à un particulier ou à un professionnel ?

Les deux solutions apportent des avantages et des inconvénients. Votre choix doit donc se porter sur celle qui convient le mieux à vos besoins.

-          La revente à un particulier : cette option va vous demander beaucoup plus de temps et d’investissement personnel. Vous devrez gérer les visites et les essais de votre véhicule ainsi que régler les différentes démarches administratives vous-même (par exemple, le contrôle technique occasion). L’avantage principal de se tourner vers le marché entre particuliers est de pouvoir obtenir un prix davantage en adéquation avec la valeur réelle de votre véhicule.

-          La revente à un particulier : le principal intérêt, ici, est de gagner en temps et en facilité. Vous avez simplement à vous rendre chez le professionnel pour remettre votre véhicule. Il se chargera lui-même des démarches administratives et de trouver un éventuel repreneur. Cependant, ils proposent parfois un prix de reprise moins avantageux. Découvrez tous les avantages de la reprise de sa voiture par un professionnel.

Déterminer la valeur de votre voiture

Évaluer la valeur de sa voiture est très compliqué car beaucoup de facteurs entrent en compte. La première étape, pour déterminer un prix juste, est de vérifier sa cote d’occasion sur Internet. Cette cote est un bon indicateur de la valeur que peut avoir un véhicule plusieurs années après sa mise en circulation et selon son kilométrage et ses finitions.

D’autres éléments vont cependant également influencer le prix :

-          La marque et le modèle de la voiture

-          Ses équipements / options

-          Sa motorisation

-          Sa couleur

-          Son âge

-          Son état

-          Son carburant

Pensez à comparer plusieurs sources pour avoir une idée fiable du prix que vous pourrez espérer avoir. Prévoyez également une marge de négociation lors de l’achat (surtout entre particuliers). En moyenne, fixez-vous une marge de 10% par rapport à la valeur affichée.

Trouver le bon moment

Le moment de la revente de votre voiture est très important. En effet, à peine 1 an après l’achat, une voiture neuve perd déjà entre 15 et 30% de sa valeur. La revendre trop rapidement ne vous permettrait donc pas de faire une bonne affaire. Le meilleur moment, pour éviter également des frais d’entretien trop important, est donc après 4 à 5 ans ou avant qu’elle n’atteigne 80.000 km.

Selon le type de véhicule, certaines périodes de l’année sont également plus propices pour la revente :

-          Monospaces et breaks : mai, juin et juillet sont les meilleurs mois car ces véhicules sont fortement appréciés pour les départs en vacances en famille.

-          SUV et 4x4 : ils se vendent mieux à l’approche de l’hiver car ils donnent une impression de plus de sécurité sur les routes enneigées.

-          Citadines : les voitures à plus petits budgets sont généralement beaucoup recherchées avant la rentrée scolaire, que ce soit par les jeunes étudiants ou comme 2ème voiture pour pouvoir emmener les enfants à l’école.

-          Cabriolets et voitures sportives : l’approche des beaux jours donnent davantage envie de profiter de ce type de véhicule.

 

Vous êtes plutôt intéressé par l’achat d’une voiture d’occasion ? Découvrez nos conseils pour faire une bonne affaire.